Huiles essentielles - Candidose, Candida albicans, mycose, pied d'athlète

Pour un adulte, pour une mycose cutanée (y compris pied d’athlète) : à faire 3 fois par jour pendant 3 semaines :
  • On met deux gouttes d’huile essentielle de laurier noble sur une petite soucoupe, puis deux gouttes d’huile végétale par-dessus. On pose un doigt propre sur les gouttes pour en prélever une petite quantité et on tapote la peau avec, sur la mycose. On renouvelle l’opération tant qu’il reste du liquide sur la soucoupe. On se lave ensuite les mains.
  • Ou bien : on met deux gouttes d’huile essentielle de palmarosa sur une petite soucoupe, puis deux gouttes d’huile végétale par-dessus. On pose un doigt propre sur les gouttes pour en prélever une petite quantité et on tapote la peau avec, sur la mycose. On renouvelle l’opération tant qu’il reste du liquide sur la soucoupe. On se lave ensuite les mains.
Pour un adulte, pour une mycose dans la bouche : à faire 3 fois par jour pendant 10 jours :
  • On met deux gouttes d’huile essentielle de laurier noble sur une petite soucoupe, puis deux gouttes d’huile végétale par-dessus. On pose un doigt propre sur les gouttes pour en prélever une petite quantité et on tapote la peau avec, sur la mycose. On peut aussi tremper un coton-tige dans le mélange sur la soucoupe et l’appliquer ainsi sur la mycose. On renouvelle l’opération tant qu’il reste du liquide sur la soucoupe. On se lave ensuite les mains.
  • Ou bien : on met deux gouttes d’huile essentielle de palmarosa sur une petite soucoupe, puis deux gouttes d’huile végétale par-dessus. On pose un doigt propre sur les gouttes pour en prélever une petite quantité et on tapote la peau avec, sur la mycose. On peut aussi tremper un coton-tige dans le mélange sur la soucoupe et l’appliquer ainsi sur la mycose. On renouvelle l’opération tant qu’il reste du liquide sur la soucoupe. On se lave ensuite les mains.
Pour un adulte, mycose vaginale ou sur la verge (gland notamment) : à faire 3 fois par jour pendant 10 jours :
  • On met deux gouttes d’huile essentielle de laurier noble sur une petite soucoupe, puis deux gouttes d’huile végétale par-dessus. On pose un doigt propre sur les gouttes pour en prélever une petite quantité et on tapote la peau avec, sur la mycose. On renouvelle l’opération tant qu’il reste du liquide sur la soucoupe. On se lave ensuite les mains.
  • Ou bien : on met deux gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) sur une petite soucoupe, puis deux gouttes d’huile végétale par-dessus. On pose un doigt propre sur les gouttes pour en prélever une petite quantité et on tapote la peau avec, sur la mycose. On renouvelle l’opération tant qu’il reste du liquide sur la soucoupe. On se lave ensuite les mains.
Pour un enfant de plus de 7 ans, mycose cutanée (y compris pied d’athlète) : à faire 3 fois par jour pendant 3 semaines :
  • On met une goutte d’huile essentielle de laurier noble sur une petite soucoupe, puis une goutte d’huile végétale par-dessus. On pose un doigt propre sur les gouttes pour en prélever une petite quantité et on tapote la peau avec, sur la mycose. On renouvelle l’opération tant qu’il reste du liquide sur la soucoupe. On se lave ensuite les mains. L’enfant ne doit pas toucher la zone d’application pour ne pas risquer de se mettre ensuite de l’huile essentielle sur les yeux.
  • Ou bien : on met une goutte d’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) sur une petite soucoupe, puis une goutte d’huile végétale par-dessus. On pose un doigt propre sur les gouttes pour en prélever une petite quantité et on tapote la peau avec, sur la mycose. On renouvelle l’opération tant qu’il reste du liquide sur la soucoupe. On se lave ensuite les mains. L’enfant ne doit pas toucher la zone d’application pour ne pas risquer de se mettre ensuite de l’huile essentielle sur les yeux.
Pour un enfant de plus de 7 ans, pour une mycose dans la bouche : à faire 3 fois par jour pendant 10 jours :
  • On met une goutte d’huile essentielle de laurier noble sur une petite soucoupe, puis une goutte d’huile végétale par-dessus. On pose un doigt propre sur les gouttes pour en prélever une petite quantité et on tapote la peau avec, sur la mycose. On peut aussi tremper un coton-tige dans le mélange sur la soucoupe et l’appliquer ainsi sur la mycose. On renouvelle l’opération tant qu’il reste du liquide sur la soucoupe. On se lave ensuite les mains. L’enfant ne doit pas toucher la zone d’application pour ne pas risquer de se mettre ensuite de l’huile essentielle sur les yeux.
  • Ou bien : on met une goutte d’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) sur une petite soucoupe, puis une goutte d’huile végétale par-dessus. On pose un doigt propre sur les gouttes pour en prélever une petite quantité et on tapote la peau avec, sur la mycose. On peut aussi tremper un coton-tige dans le mélange sur la soucoupe et l’appliquer ainsi sur la mycose. On renouvelle l’opération tant qu’il reste du liquide sur la soucoupe. On se lave ensuite les mains. L’enfant ne doit pas toucher la zone d’application pour ne pas risquer de se mettre ensuite de l’huile essentielle sur les yeux.
Pour un enfant de plus de 7 ans, pour une mycose vaginale ou sur la verge (gland notamment) : à faire 3 fois par jour pendant 10 jours :
  • On met une goutte d’huile essentielle de laurier noble sur une petite soucoupe, puis une goutte d’huile végétale par-dessus. On pose un doigt propre sur les gouttes pour en prélever une petite quantité et on tapote la peau avec, sur la mycose. On renouvelle l’opération tant qu’il reste du liquide sur la soucoupe. On se lave ensuite les mains. L’enfant ne doit pas toucher la zone d’application pour ne pas risquer de se mettre ensuite de l’huile essentielle sur les yeux.
  • Ou bien : on met une goutte d’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) sur une petite soucoupe, puis une goutte d’huile végétale par-dessus. On pose un doigt propre sur les gouttes pour en prélever une petite quantité et on tapote la peau avec, sur la mycose. On renouvelle l’opération tant qu’il reste du liquide sur la soucoupe. On se lave ensuite les mains. L’enfant ne doit pas toucher la zone d’application pour ne pas risquer de se mettre ensuite de l’huile essentielle sur les yeux.

Recherche par ordre alphabétique

Ce qu'on peut soigner avec :
huile essentielle de laurier noble
huile essentielle de palmarosa
huile essentielle d’arbre à thé (tea tree)


Accueil


  Je me demande...

Faut-il insister s'il n'y a pas d'amélioration ?


Que faire si une goutte d'huile essentielle tombe sur un œil ?


Combien de temps se conserve une huile essentielle ?


Que faut-il faire si un enfant avale de l'huile essentielle ?


J'ai versé une goutte d'huile essentielle de trop, est-ce que je garde ce que j'ai préparé ?


Puis-je utiliser une huile essentielle à n'importe quel âge ?


Peut-on cumuler les huiles essentielles ?


Quelle huile végétale puis-je utiliser ?

Que peut-on soigner avec cette huile essentielle ?

L'utilisation des huiles essentielles par thèmes

Les huiles essentielles en questions...


Recherche


Si cette page vous plaît
merci de la recommander ici :



Si vous avez une question, n'hésitez pas à la poser ici :




Version du site en anglais ici : Cliquer sur le drapeau pour accéder au site en anglais
Liste de ce qu'on peut soigner    Liste des huiles essentielles    Posez une question    Recherche sur les huiles essentielles

L'actu aroma